ARCHITECTURA.be - Le plan de FEREB pour réparer les dégâts au béton des appartements

Le plan de FEREB pour réparer les dégâts au béton des appartements

L'asbl FEREB représente depuis 1992, en tant qu'association professionnelle, les principales entreprises actives dans la réparation, le renforcement et la protection du béton (bureaux d'ingénierie spécialisées, assureurs, entrepreneurs et fabricants de produits de réparation de béton). Dans le cadre d'un projet de deux ans lancé en 2018 par l'Agence flamande pour l'innovation et l'entrepreneuriat. FEREB vient de mettre en place un plan étape par étape pour une réparation de béton durable et de haute qualité.

 

A partir des années '60 et '70, le béton, qui était auparavant principalement utilisé dans le génie civil (ponts, tunnels, murs de quai), est de plus en plus utilisé pour la construction d'immeubles d'habitation. Cela a permis de construire plus haut, plus vite et donc moins cher. Le béton est en effet un matériau de construction solide et durable qui inspire de nombreux architectes, qui offre aux bureaux d'études la possibilité de réaliser des bâtiments de grande hauteur et de grandes portées et qui peut être traité rapidement et efficacement par les entrepreneurs.

Besoin urgent de réparations

Cependant, de plus en plus de structures et de bâtiments en béton ont besoin de réparations (urgentes). En effet, les médias font régulièrement état de la défaillance des infrastructures et des bâtiments en béton en Belgique.  Dans les appartements également, on constate souvent des dégâts sur les façades, les terrasses, les corniches ou les avant-toits en béton. Une réparation du béton s'avère donc nécessaire mais... Une étude européenne montre que, dans plus de 50% des cas, ces réparations du béton sont à refaire dans les 10 ans. Pourtant, les connaissances utiles sont disponibles pour un résultat durable. Alors, où est le problème ?

Causes des dommages au béton

Les causes des dégâts au béton sont nombreuses. Dans certains cas, la durée de vie nominale de la structure en béton a été dépassée, la conception, l'exécution et l'utilisation des matériaux ont été insuffisantes en termes de durabilité, ou l'entretien a été insuffisant ou inexistant. Des facteurs externes tels que la carbonatation et l'attaque par des sels, en particulier à la côte, peuvent également causer des dommages.

On distingue deux formes d'endommagement du béton : l'esthétique et la structure. Cependant, les dommages au béton ne doivent pas nécessairement signifier la fin du bâtiment. Après tout, une réparation peut résoudre les problèmes. Afin de pouvoir réaliser une réparation de béton qualitative et durable, elle doit répondre à certaines conditions (pour plus d'informations à ce sujet, voir la norme NBN EN 1504).

Un plan étape par étape pour une réparation de béton durable et de haute qualité

En tant que fédération, FEREB se doit d'accompagner et de guider les maîtres d’ouvrages, architectes, bureaux d'études et entrepreneurs dans le processus de réalisation d'une réparation durable du béton. C'est pourquoi FEREB a élaboré un plan détaillé étape par étape.

  1. Diagnostic : avant de commencer une réparation de béton, il est important de déterminer la cause des dommages. Une étude préalable et approfondie par un bureau d'études ou un architecte certifié est essentielle. Sans un diagnostic approprié (obligatoire selon la norme EN 1504), une réparation durable du béton est difficile à réaliser. En fonction de l’origine, de l’importance et de la pathologie des dégâts, la méthode de réparation est déterminée et le bon choix des produits est fait. Ensuite, en concertation avec le client, un planning des travaux est établi, un cahier des charges est rédigé et un appel d'offres est lancé.  Le degré de difficulté de la réparation du béton détermine le niveau de certification (A ou B) que l'entrepreneur doit avoir. Sur la base de tous ces paramètres, le contractant peut établir une offre en toute connaissance de cause.
  2. Certification des produits : il est très important d’utiliser des produits de bonne qualité pour effectuer les travaux de réparation du béton. En collaboration avec ses partenaires, FEREB a développé une certification de produit par laquelle les fabricants font tester leurs produits, qui doivent toujours porter un marquage CE, par un organisme de contrôle externe (BENOR/TÜV SÜD Benelux). Cela donne aux produits un label de qualité externe (BENOR ou TÜV SÜD Benelux) qui démontre une confiance suffisante par rapport aux matériaux initialement testés.
  3. Exécution de la réparation du béton : le meilleur produit et le plus adapté n'offre pas encore de certitude s'il n'est pas appliqué de la bonne manière. Afin de pouvoir garantir une réparation durable du béton, un entrepreneur doit faire appel à des personnes qui ont les connaissances et l'expérience prouvées. FEREB a également développé un système de certification qui permet aux entrepreneurs d'obtenir un certificat sur la base d'une formation spécifique et d'un examen théorique et pratique. Pendant l'exécution des travaux, l'architecte ou l'organisme accrédité (conformément à la norme européenne EN 1504 et au PTV/TRA de BENOR ou au SP de TÜV SÜD Benelux),  effectuera régulièrement des contrôles qualité des travaux sur chantier. À la fin des travaux, les clients et l'entrepreneur signent un certificat confirmant que les travaux ont été exécutés conformément aux spécifications ou s'il y a des écarts. Le client s'engage ainsi à entretenir l'immeuble avec le plus grand soin après une inspection annuelle par un expert.
  4. Assurance garantie : en concertation avec un certain nombre d'assureurs reconnus, les réparations de béton peuvent désormais être couvertes par une assurance garantie de 10 ans. Si toutes les conditions sont remplies, le client bénéficie d'une assurance de garantie de 10 ans qui couvre les défauts éventuels de la réparation effectuée, que l'entrepreneur soit toujours actif ou non.
  5. Prise de décision : l'expérience montre qu'il n'est pas toujours facile de prendre des décisions concernant des rénovations majeures d'immeubles d'appartements en copropriété. Il en va de même pour la rénovation du béton. Ni les syndicats ni les copropriétaires n'ont souvent les connaissances techniques suffisantes pour prendre la bonne décision. Dans de nombreux cas, on choisit la solution la moins chère, qui n'est généralement pas la plus qualitative ou durable. Il y a aussi les problèmes de financement.
  6. Financement : les aspects financiers jouent souvent aussi un rôle dans l'exécution de travaux de rénovation importants des immeubles d'habitation. Après tout, tous les copropriétaires n'ont pas les moyens nécessaires pour cofinancer les travaux. Un certain nombre de banques offrent la possibilité de financement sur la base de la certification du processus proposé. Au moyen d'une hypothèque, un copropriétaire peut obtenir les fonds nécessaires pour partager les coûts de l'exécution des travaux.
  7. La solution win/win développée par FEREB : grâce à cette certification de processus, FEREB, en collaboration avec ses différents partenaires, offre la solution appropriée. EREB réunit tous les spécialistes individuels afin que, sur la base d'une responsabilité partagée, une assurance de garantie puisse être fournie. Les points de contrôle sont déterminés en collaboration avec des organismes neutres. De cette façon, nous pouvons garantir ensemble des réparations de béton durables, ce qui se traduit par une valeur ajoutée pour le bâtiment.

Toutes les informations utiles concernant la réparation durable du béton se trouvent sur www.fereb.be.

Source: ARCHITECTURA.be - 9 décembre 2019